Laboratoire de Stephen Cunnane

Professeur titulaire

Département de pharmacologie - physiologie

Contact

Tél. (819) 780-2220 x45670

Courriel  -  Pubmed

 

Stephen Cunnane, PhD

Laboratoire de cognition et métabolisme cérébral

  • Imagerie du cerveau : TEP (FDG, 11C-acétoacétate, PiB), IRM volumétrique
  • Méthodologie isotopique stable
  • Interventions métaboliques cliniques et pharmaceutiques
  • Modélisation chez l’animal de désordres métaboliques liés au vieillissement

Chaire de recherche sur le métabolisme cérébral et la cognition au cours du vieillissement

Au Canada, près de 20% des personnes âgées de 65 ans et plus sont atteintes de déficiences cognitives, c’est-à-dire que leur mémoire, leur langage, leur raisonnement et conséquemment leur autonomie se détériore. Une proportion importante des personnes présentant un déclin cognitif lié à l’âge ont la maladie d’Alzheimer.
 
Les dysfonctions cognitives liées à l’âge semblent reliées à des différences dans la captation et l’utilisation des gras alimentaires, particulièrement les oméga-3. Le Prof. Cunnane s’intéresse depuis plus de 30 ans aux acides gras oméga-3 et a identifié des changements graduels dans la manière dont l’organisme d’une personne âgée utilise les acides gras. Le cerveau est extrêmement riche en acide docosahexaénoique (DHA), un acides gras oméga-3. Il a aussi un très grand besoin d’énergie, principalement sous la forme du sucre - glucose. L’apport de glucose au cerveau semble diminuer avec l’âge. Selon certaines études, cet effet serait lié au changement dans le métabolisme du DHA avec l’âge.
 
La recherche du Prof. Cunnane vise à établir si la diminution de la captation de glucose par le cerveau avec l’âge est un facteur en cause dans le risque de déclin cognitif avec l’âge, et si le taux de DHA dans le cerveau joue un rôle dans cette détérioration graduelle. Pour ce faire, son équipe utilise des méthodes sophistiquées d’imagerie du cerveau. Les résultats de cette recherche pourraient permettre de mieux prédire qui est à risque de développer des désordres cognitifs liés à l’âge et  pourraient aussi conduire à de meilleures stratégies de prévention et des recommandations alimentaires pour les personnes âgées.

 

Équipe de recherche

 

Silhouette femme.001
Valérie St-Pierre
Étudiante à la maîtrise
Étienne Croteau
Stagiaire postdoctoral
Silhouette femme.001
Camille Vandenberghe
Étudiante à la maîtrise
Eleftherios Garyfallidis
Stagiaire postdoctoral
Michael_Bernier
Michael Bernier
Étudiant au doctorat
ia_christian_alexandre_castellano
Christian-Alexandre Castellano
Professionnel de recherche
Alexandre_Courchesne-Loyer
Alexandre Courchesne-Loyer
Étudiant au doctorat
Silhouette femme.001
Mélanie Fortier
Professionnelle de recherche