Laboratoire de Serge Marchand

Professeur titulaire

Département de chirurgie - Service de neurochirurgie

Contact
Tél. (819) 821-8000 x15889

Courriel  -  Pubmed

 

Serge Marchand, PhD

Laboratoire de neurophysiologie du développement, de la persistance et de la réponse aux traitements de la douleur

  • Mesures des mécanismes endogènes de contrôle de la douleur : approches psychophysiques
  • Électrophysiologie des réponses spinale (réflexes nociceptifs), corticale (potentiels évoqués) et autonomique (variabilité cardiaque, pression artérielle et réponse galvanique)
  • Niveau sérique d’hormones sexuelles, de neurotransmetteurs et de leurs récepteurs
  • Réponses analgésiques de groupes de patients à des traitements pharmacologiques et non-pharmacologiques

 

Le but des recherches du docteur Marchand est de mieux caractériser le rôle des mécanismes endogènes de contrôle de la douleur dans le développement, la persistance et le traitement des douleurs chroniques. Afin de poursuivre cet objectif, son équipe utilise des approches telles que la psychophysique, l’imagerie cérébrale, l’électrophysiologie spinale (réflexes nociceptifs), corticale (potentiels évoqués) et autonomique (variabilité cardiaque et réponse galvanique), la mesure et le phénotypage de l’expression d’hormones sexuelles et de neurotransmetteurs ainsi que leurs récepteurs chez des sujets sains et des patients souffrant de douleurs chroniques.  Ces approches méthodologiques sont utilisées autant chez de jeunes enfants que des personnes âgées pour mieux comprendre le rôle du développement dans la douleur. Elles sont appliquées à différentes populations de patients qui souffrent de douleurs chroniques dont la fibromyalgie, la lombalgie et différentes douleurs neuropathiques, mais aussi à des populations qui souffrent de troubles de santé mentale, comme la dépression majeure ou la schizophrénie, afin de mieux cibler le rôle de la composante affective dans le développement et la persistance de la douleur chronique.

En faisant le lien entre la recherche fondamentale et clinique, le but du docteur Marchand est de développer des outils qui permettent de mieux comprendre les mécanismes de différentes douleurs chroniques afin de développer des outils qui permettent de déterminer le phénotype de sous-groupes de patients pour mieux diagnostiquer le problème et adapter plus adéquatement le traitement. 

Équipe de recherche

 

Véronique Gougeon
Étudiante au doctorat
Silhouette femme.001
France Héroux
Étudiante à la maîtrise