Laboratoire de Mélanie Morin

Professeure agrégée

École de réadaptation

Contact
Tél. (819) 821-8000 x13818

Courriel  -  Site web - Facebook

Pubmed

 

Mélanie Morin, PhD

Laboratoire de recherche en urogynécologie

 

Pathophysiologie et traitement des douleurs gynécologiques, rééducation périnéale, lésions à l'accouchement, dysfonctions sexuelles, incontinence, prolapsus pelviens, échographie, dynamométrie et neurophysiologique de la douleur.

 

La douleur chronique au niveau du système reproducteur féminin est une condition débilitante ayant des répercussions néfastes majeures sur la santé et le bien-être des femmes atteintes. Ces douleurs, liées à diverses pathologies, affecteraient près de 4 millions de femmes canadiennes à différents moments de leur vie. Ces problèmes de douleur gynécologique, dont la pathophysiologie demeure mal comprise, sont fréquemment mal diagnostiqués voire ignorés par les professionnels de la santé et les traitements offerts à ces femmes sont inefficaces ou reposent sur peu d’appui empirique. Physiothérapeute spécialisée en rééducation périnéale, Pre Morin s’intéresse à la santé des femmes. Son programme de recherche vise à améliorer la compréhension de la pathophysiologie des douleurs gynécologiques et à étudier l’efficacité des traitements pour cette problématique féminine débilitante. Les pathologies les plus importantes et les plus fréquentes dans la vie des femmes et ce, à différents moments de leur vie sont ciblées par ses projets, telles que les douleurs gynécologiques liés à la vestibulodynie provoquée (douleur à l’entrée du vagin), à la période post-partum et à la ménopause. Des études portant sur la physiopathologie, l’efficacité de la stimulation transcrânienne par courant direct (tDCS) ainsi que sur les prédicteurs de succès thérapeutique auprès de cette population sont actuellement en cours. Les recherches de Pre Morin se penchent également sur diverses dysfonctions urologiques et gynécologiques telles l’incontinence urinaire, les prolapsus pelviens (descentes d’organes) et les lésions des muscles du plancher pelvien lors de l’accouchement (avulsion). Un projet portant sur les variables psychosexuelles et la fonction des muscles du plancher pelvien chez les femmes survivantes d’un cancer de l’endomètre souffrant de dyspareunie est également en cours. Pre Morin s’intéresse autant à la pathophysiologie qu’aux traitements de ces conditions en incluant les interventions en physiothérapie.

 

 

Équipe de recherche

Dubois O
Olivia Dubois
Étudiante au doctorat
Jérôme Côté  Stagiaire postdoctoral
Clémence Bélanger
Étudiante à la maîtrise
Jérôme Côté  Stagiaire postdoctoral
Annie Morin
Étudiante au doctorat
Jérôme Côté  Stagiaire postdoctoral
Marie-Ève Dubois
Étudiante à la maîtrise
Jérôme Côté  Stagiaire postdoctoral
Véronique Gougeon
Étudiante au doctorat
Jérôme Côté  Stagiaire postdoctoral
Marie-Soleil Carroll
Coordonatrice de recherche
Cyr MP
Marie-Pierre Cyr
Étudiante à la maîtrise